Rechercher
  • Aubry

Mon avis sur Disneyland Paris

Il y a encore quelques mois, je ne connaissais pas Disneyland Paris, ce n’était pour moi qu’un parc comme les autres, avec des attractions, où je passerais une bonne journée mais sans plus.


Et ma vision de ce parc a changé à tout jamais. J’y suis allé avec Mie, la co-admin de ce blog, qui est une fan de DLP. Elle voulait absolument me faire découvrir ce parc, alors j’ai pris deux billets pour un séjour et une nuit, pour célébrer un évènement spécial.


Quand on est arrivé, on a débuté par… poser nos valises au Disneyland Hotel, Et les personnes qui nous ont reçu étaient très sympathiques et nous ont très bien expliqué comment tout marchait.


Notre première journée au parc était bluffante, je suis tombé sous le charme de la magie du parc dans Small World, et DLP m’a achevé lors de notre repas de midi au Captain Jack’s, avec une longue conversation avec notre ami Jack.


Le soir, Tic et Tac nous ont dit au revoir à travers les fenêtres qui surplombent la sortie du parc, et ont répondu au cœur que je leur faisais avec mes mains, et mine de rien, ça m’a mit les larmes aux yeux.


La deuxième journée au parc était tout autant magique (aussi magique que le bœuf du Captain Jack’s, j’y pense encore et j’en bave).


Disneyland Paris m’a vraiment fait du bien, c’est un endroit où Dingo bondit partout et fait des câlins à des gens au hasard, où on peut faire des câlins à Bourriquet et Winnie, parler avec un pirate, et c’est un endroit où les gens sont heureux.


En arrivant, j’ai posé mon portable et j’ai compris que DLP serait ma bulle, là où j’irais quand j’aurai besoin de repos, parce que même si notre corps est constamment en mouvement dans le parc et que l’on marche bien des kilomètres, notre esprit, lui, est apaisé. Disneyland Paris m’a fait du bien,


Mie-Lady, à notre retour chez nous, m’a montré plein de documentaires sur Walt Disney, et j’étais très triste, parce qu’il est l’auteur d’un univers magique, c’est ce qu’il voulait et il serait fier de voir à quel point cet univers peut faire du bien à bien des personnes.





Merci Walt,

je ne regrette pas d’avoir accosté mon Drakkar à Disneyland Paris, et j’y retournerai très prochainement.

21 vues
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Twitter - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc

© 2018 Disney O'Clock